L'Équipe

Présidente

Regine Whittlesey

Née et éduquée à Nantes, au sein d’une famille nombreuse, Régine est arrivée dans le Maine aux USA en 1974, en tant que Amity Aide à Mt Ararat School, à Topsham. Là, j’y ai rencontré mon mari, David Whittlesey, professeur d’anglais. Nous sommes repartis vivre à Nantes où j’ai fini mon diplôme littéraire et où nous nous sommes mariés. A partir de là commença une longue vie de partenariat qui continue, plus de 40 ans plus tard, après quatre enfants et deux petits-enfants. J’ai commencé à enseigner le Français Langue Etrangère à Mt Ararat (Gr 9-12), sous la tutelle de Nancy Thompson, mentor inspirant qui me communiqua sa joie d’enseigner. En 1980, mon mari a rejoint le State Department, qui démarra notre vie internationale. Au fil de nos postes diplomatiques à travers le monde, j’ai toujours enseigné, changeant de niveaux, ou même de sujets, suivant les besoins locaux. Ainsi, j’ai enseigné le français aux diplomates islandais à Reykjavik, Islande, puis le FLE au lycée de Rabat American School, au Maroc. Par la suite j’ai créé et enseigné le programme de français (KG- G4) à Maret School, à Washington DC; pendant de nombreuses années j’ai été professeur de classe (Gr 2- 5) dans la section française du Collège du Léman, à Genève en Suisse, avant d’enseigner à nouveau le FLE (Gr 9-12) à International School of Dhaka, au Bangladesh. Puis je suis retournée au primaire au CDL à Genève avant de revenir dans le Maine. Là, j’ai initialement enseigné deux ans à L’Ecole Française du Maine (Gr 1-3) pour laquelle j’ai créé et enseigné le curriculum de français. J’ai quitté cet établissement en 2006, pour aller enseigner au lycée nouvellement créé de Maine Coast Waldorf School, à Freeport. Douze ans plus tard, j’enseigne toujours dans cette école, avec la même passion et le même bonheur qu’aux premiers jours de ma vie de professeur en 1976! Inutile de dire que l’enseignement est ma passion! Après avoir élevé quatre enfants parfaitement bilingues (ou trilingues), je suis particulièrement intéressée par l’idée d’aider les enfants ou les adultes, à devenir bilingues. Je suis désormais à la veille de ma retraite et n’imagine pas ma vie future sans une parcelle d’enseignement, d’où mon intérêt pour cette création d’Alliance Française dans le Maine. Même si je n’y enseigne pas personnellement le français, je suis très motivée d’encourager la population locale à nous rejoindre pour découvrir la langue et les cultures francophones qui se retrouvent ici. Nous avons la chance d’être dans un milieu où le français est très présent, à la fois grâce à la présence historique des familles franco-canadiennes, immigrées dans le Maine depuis la fin du 19ème siècle, puis la présence plus récente de nombreux immigrants d’Afrique francophone, et enfin une population plus restreinte mais active, d’immigrants européens francophones. Donc le français est bien vivant dans le Maine et je pense que notre Alliance Française sera la bienvenue pour de riches échanges entre toutes ces communautés qui partagent, sinon la même culture, du moins la même langue. Je serai ravie d’aider, dans n’importe quelle capacité, afin de construire un lieu d’échanges francophones, basé sur la fraternité et la tolérance.

Image

Vice-Présidente

Marie-Gaelle Casset-Ford

Marie-Gaëlle Casset-Ford, a grandi entre Paris et la Bretagne et habite le Maine où elle fonda sa famille. Mère de deux jeunes filles, elle s’est donné la mission d’une éducation bilingue, artistique et multiculturelle qui la mené jusqu’ à la création d’une école maternelle : La Petite Ecole, fondée á Portland en 2009 puis déménagée à South Portland en 2018. Impliqué depuis sa naissance, elle se réjouit de voir fleurir une Alliance Française à Portland permettant de rassembler une communauté interculturelle, francophile et francophone.

Secrétaire

Stéphanie Looten-Caceres

A grandi en France, en Savoie, dans les Alpes, dans une famille multiculturelle, en partie alsacienne, provençale et des origines malgaches, où les rencontres et le partage avec les autres était au cœur de son éducation. Ayant depuis, créé sa propre famille interculturelle et multilingue, mariée à un equatorien, élevant 2 enfants trilingues (français, espagnol, anglais) elle est passionnée par l’aventure de la renaissance de l’Alliance Française du Maine. Elle occupe la fonction de secrétaire au sein du conseil d’administration. Elle est enseignante à La Petite École, à South Portland.

Trésorier

Bernard Hidier

Bonjour à toutes et à tous !

Membres du Conseil d'Administration

Lisa Scali

Je suis américaine de nationalite mais très francophile de coeur, je me réjouis de la création de cette organisation. J’ai étudié le français aux Etats-Unis pendant la majorité de ma scolarité, avec des séjours de longue durée à Poitiers et à Strasbourg. Après avoir acquis un Master de Columbia University dans la domaine de le la politique économique international, j’ai travaille pendant 6 ans a Paris. C’était une très belle période dans ma vie, où je me suis épanouie personnellement ainsi que professionnellement. Installée dans le Maine depuis 12 ans, je suis mariée à un américain qui a lui aussi un grand amour pour la culture française. Nous avons une fille qui maîtrise bien le français et veut à tout prix continuer à l’étudier, le parler et le vivre. C’est donc la raison pour laquelle je m’implique dans l’AF du Maine, pour que ma famille puisse pouvoir bénéficier du contexte culturelle et linguistique qu’elle représente. Professionnellement, j’ai quitté la finance il y a un petit moment, et je gère maintenant un start-up dans la domaine d’algues qui s’appelle Ocean’s Balance. Nous fabriquons les aliments à base d’algues et promouvons la cultivation et récolte durables dans le Maine. J’ai l’occasion de contacter des homologues bretons de temps à autre au sujet d’algues et à chaque fois je constate un approfondissement de mon vocabulaire…!

Nathalie Gorey

Nathalie est originaire de la Normandie, mais elle est née et a grandi en Côte d’Ivoire jusqu’à l’âge de 11 ans. Elle est venue enseigner dans le Maine, d’abord à l’Université du Maine à Machias puis plus tard à l’Université du Maine à Augusta, après avoir reçu sa Maîtrise en Langues Etrangères Appliquées aux affaires à l’Université d’Angers, dans la région des Pays de Loire, et avoir étudié l’anglais, l’allemand et le russe. Elle revenait de passer six mois en Irlande avec le programme Erasmus où elle avait commencé à enseigner le français à l’Alliance Française de Limerick. Elle enseigne maintenant dans le Maine depuis 26 ans. Nathalie a enseigné aux niveaux universitaire, primaire et secondaire. Elle est professeur depuis 5 ans à Mt. Ararat High School à Topsham et elle représente le Maine en tant que la Présidente de l’Association Américaine des Professeurs de Français. Nathalie est aussi depuis un an la traductrice pour les articles en français du journal pour les nouveaux Mainers, Amjambo Africa! Elle est passionnée de voyages, de lecture, de cuisine, et a fait sa raison d’être le partage avec les Américains de sa langue maternelle et des cultures francophones. Elle a deux fils, âgés de 27 et 21 ans, et une petite fille âgée de 8 ans. Elle vit avec son mari et ses chats à Edgecomb.

Louis-Pierre Lachapelle

Je suis originaire de Montréal au Québec et j’ai habité en Europe à deux reprises. Mon premier séjour fut à Nantes en Bretagne et le second à Rome en Italie ou j’y ai rencontré mon épouse. Depuis une dizaine d’année, nous avons parcouru plusieurs villes américaines et avons décidé de poser nos valises à Portland il y a environ 4 ans. Nous avons une petite fille de deux ans, Chloé qui navigue entre la langue française et anglaise. De plus, je suis enseignant en arts visuels dans le district de Portland et j’ai une pratique artistique qui me permet de passer du temps en atelier. Depuis quelques mois, j’ai rejoint l’Alliance Française du Maine et je suis très heureux de pouvoir rencontrer des gens qui partagent ma langue et ma culture.

Julie Mattei-Benn

Je suis née et j’ai grandi à Paris. Depuis toute petite, je rêvais de déménager aux Etats-Unis et fantasmais d’une vie banlieusarde comme dans les séries américaines que je regardais avec passion à la télévision. Mon rêve américain s’est enfin réalisé en 2006 lorsque je fus acceptée à un master d'arts graphique au California Institute of the Arts, près de Los Angeles. Mon diplôme en poche, je suis arrivée à New York en 2008 en espérant décrocher un job dans la pub ou dans la mode. J’ai eu l’immense chance de trouver un travail dès mon arrivée mais j’ai vraiment décroché le jackpot lors d'une fête du 14 Juillet chez des amis français à Brooklyn, où j’ai rencontré Leon, un artiste peintre aussi américain que je suis parisienne. Une crise financière globale et un mariage plus tard, je suis engagée chez J.Crew ou je passe 6 ans à établir ma carrière en tant que directrice artistique. Leon et moi devenons parents en 2014 avec l'arrivée de notre petite Georgia. Quelques mois après sa naissance, nous avons l'opportunité de changer de vie lorsque je décroche un job de directrice de création chez L.L.Bean à Freeport. Nous vivons à Portland depuis 2015 et sommes totalement tombés amoureux de cet état sublime. Notre deuxième fille Anouk est née en 2018 et je fais de mon mieux pour élever nos filles dans un foyer bilingue et multiculturel.

Camden Martin

Je viens de Lewiston Auburn et je suis d'origine canadienne-française. J'ai passé deux ans dans le Sud de la France à Nîmes où j'ai fait ma première année et mon année terminale. De plus j'ai fait mes études supérieures en protection de l’environnement à Saint-Félicien au Lac Saint-Jean au Québec. Je travaille maintenant pour un musée local à Lewiston Auburn où on raconte l’histoire de la période industrielle et de l’immigration. Je m'implique dans les causes francophones depuis de nombreuses années car c'est un sujet qui m’interpelle énormément. Je suis passionné par les langues, l’histoire, la faune et la flore parmi tant d’autres sujets.

Charlotte Cami

J'ai grandi dans la ville de Bourges et ai ensuite étudié et travaillé Paris pendant 12 ans. J'ai rapidement développé une passion pour le voyage et ne laissais jamais mon sac à dos prendre la poussière pendant trop longtemps. Toujours davantage gourmande de découvertes et de liberté, j'ai ensuite pris une année sabbatique pour faire un tour du monde et ne suis finalement jamais rentrée. J'ai posé mes valises pendant plus de 2 ans à Wellington en Nouvelle Zélande où je travaillais en tant que chef de projet dans une agence web, puis sur l’île de Maui à Hawaï, et plus récemment à Portland dans le Maine. Les voyages ont fait de moi une représentante de notre belle langue française et je suis fière de contribuer à la faire vivre et la rendre visible au travers de l'Alliance Française du Maine.

Enseignants

Cathy Varela

Cathy est originaire du Nord de la France où elle a grandi et fait des études de langues étrangères. Après avoir obtenu sa maîtrise de LEA: Langues Étrangères Appliquées au commerce international, elle a décidé de partir aux États-Unis pour améliorer son anglais et être officiellement trilingue!! Elle n’aurait jamais pensé que son expérience en tant que Amity Aid, assistante de prof de français, au lycée de Mt. Ararat à Topsham dans le Maine serait, en fait, le début de sa carrière dans l’enseignement et le début d’une nouvelle vie aux États-Unis. Elle a, en effet, découvert une passion dans la profession d’enseignante et enseigne maintenant le français et l’espagnol depuis 12 ans dans le Maine à des étudiants âgés de 5 à 70 ans!! Qui l’eut cru! Elle adore partager sa passion pour les langues, la culture et les voyages avec ses étudiants. Elle a organisé des voyages en France, au Québec et à Puerto Rico et également des échanges avec le lycée de St. Georges au Québec et un lycée catholique de Santiago au Chili. Quand elle n’enseigne pas, elle adore faire des bons petits plats pour ses deux garçons, faire du yoga et du vélo, lire et profiter de la Nature dans le Maine, surtout des plages, en se promenant et en faisant des photos, et, bien entendu, voyager.

Jacqueline Doiron

Jacqueline enseigne le français depuis une vingtaine d’années. Elle a vécu en Belgique et en France. Lorsqu’elle habitait à Bruxelles, elle donnait des cours privés de français à des fonctionnaires de la Commission Européenne et à des diplomates. Depuis 2001, elle vit Scarborough dans le Maine. Jacqueline a créé son propre business « French By Phone » et donne des cours de français par téléphone. Mais, son expérience ne se limite pas à un public adulte, elle a aussi travaillé avec des enfants. Elle est « a Certified French Teacher. » Pendant 3 ans elle a enseigné dans une école publique à Freeport. Son expérience avec les enfants lui a permis de comprendre l’importance de l’aspect ludique pour l’apprentissage d’une langue étrangère. Elle a eu aussi l’occasion récemment d’animer des tables de conversation en français à la bibliothèque de Scarborough.